La civilisation s’oppose-t-elle vraiment à la sauvagerie ?

J’écris ce court billet pour faire une première remarque de vocabulaire. On oppose depuis le temps des grandes explorations l’adjectif « civilisé » à celui de « sauvage ». Cette distinction à été appuyée au 19ème siècle par une étude de l’homme qui se voulait plus scientifique en utilisant par exemple des critères de « races » pour les hommes comme on le faisait pour les animaux. Il est intéressant de souligner qu’en ce qui concerne la sauvagerie, il y a une petite exception. En effet, dans le monde animal on oppose l’animal sauvage à l’animal d’élevage, et non à « l’animal civilisé ». Comme le dit Didier Super dans J’ai pas trouvé de titre à celle-là : « Tous on ressemble à un élevage de poulets aux hormones »…

Publicités
Cet article a été publié dans Des mots. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s