Les considérations philosophiques de Bakounine : un anarchiste matérialiste

Considérations Philosohiques, Bakounine

Considérations Philosophiques, Bakounine

Si la plupart des anarchistes lient leur engagement politique à l’athéisme, rejetant les institutions religieuses comme les croyances comme autant de prétextes à la domination et à l’oppression, comme le résume la célèbre formule (d’abord blanquiste) « ni Dieu ni Maître », tous ne se revendiquent pas du matérialisme (qui eux sont tous athées). Pourtant, pour qui défend la liberté la plus grande possible, comme c’est le cas des anarchistes, c’est, il me semble la position la plus cohérente. C’était également l’avis de Michel Bakounine, qu’il défend dans ses Considérations philosophiques sur le fantôme divin, le monde réel et l’homme, texte né d’une de ses habituelles digressions lors de l’écriture de L’Empire Knouto-Germanique et qui fut finalement publié à part.

Pour commencer, je vous propose cette définition minimaliste du matérialisme : la matière (au sens philosophique, englobant atomes, photons etc.) contient la capacité de sa propre évolution, sans besoin donc de quoi que ce soit qui la transcende (esprit…).

 Si le matérialisme ne fait pas l’unanimité chez les anarchistes, c’est d’abord que, contrairement au communisme qui se base sur un écrivain central presque déifié, Marx, et qui s’est clairement prononcé pour le matérialisme, en inventant même une variante (le matérialisme dialectique), la théorie anarchiste repose sur une multitude d’auteurs, dont certains ont une importance prédominante certes, mais dont les principaux constituent un éventail varié d’idées, entre l’idéalisme poussé à l’extrême de Stirner, et le matérialisme de Bakounine.

Errico Malatesta affirme à ce sujet : « On peut être anarchiste quel que soit le système philosophique préféré. Il y a des anarchistes matérialistes et des spiritualistes, des monistes et des pluralistes, des agnostiques et d’autres qui, comme moi, sans préjuger en rien des possibles développements de l’intelligence humaine préfèrent se déclarer tout simplement ignorants en la matière. » (Pensiero e Volontà, 1er juillet 1925, Écrits choisis, Éditions du Monde Libertaire)

Pourtant, on ne peut se libérer que si l’on sait que l’on a des chaînes, et on ne peut briser ces chaînes qu’en en connaissant la nature pour savoir quels outils fonctionneront pour cela. C’est là toute l’importance du matérialisme qui, en donnant les moyens d’accéder à nos déterminismes, nous permet d’agir dessus. Bakounine dit à ce propos dans ses considérations philosophiques :

Telle est donc la manière dont l’homme a transformé et continue de transformer, de vaincre et de maîtriser son milieu, la nature extérieure. Est-ce par une révolte contre les lois de cette nature universelle qui, embrassant tout ce qui est, constitue aussi sa propre nature ? Au contraire, c’est par la connaissance et par l’observation la plus respectueuse et la plus scrupuleuse de ces lois qu’il parvient, non seulement à s’émanciper successivement du joug de la nature extérieure, mais encore à l’asservir, au moins en partie, à son tour.

Les considérations philosophiques de Bakounine défendent un matérialisme peut-être plus proche du matérialisme scientifique, évolutionniste, que du matérialisme dialectique de Marx. C’est une œuvre philosophique et épistémologique plus que politique, certes, mais en défendant le point de vue matérialiste, il définit les bonnes bases pour l’émancipation politique.

J’ai précédemment évoqué le matérialisme chez les anarchistes dans ce billet en publiant une brochure de l’O.R.A. que vous pouvez aussi lire si vous vous intéressez à ce sujet. Vous pouvez également lire le billet sur Histoire des philosophies matérialistes.

J’ai sélectionné quelques extraits des Considérations philosophiques sur le fantôme divin, le monde réel et l’homme que vous pouvez télécharger en pdf et imprimer pour un meilleur confort de lecture : Bakounine_Considerations_Philosophiques_Extraits

Publicités
Cet article, publié dans Extraits et citations, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s